Tout d’abord je tiens à vous présenter mes meilleurs vœux pour 2019.

Qu’on le veuille ou non, cette année sera une année charnière avec des transformations profondes et durables du monde de la santé.

Avec la réforme de la PACES et la suppression du numérus clausus ;

Avec la réforme des retraites et de la CARPIMKO ;

Avec les discussions avec l’assurance maladie sur la réforme de la NGAP et sur un éventuel avenant 6 ;

Avec un avènement de l’exercice coordonné via la négociation avec la CNAM sur les communautés professionnelles territoriales de santé ;

Avec la mise en place de la stratégie de transformation du système de santé qui s’appuie sur le rapport AUBERT ;

Avec la nouvelle loi de santé à venir…

Certes 2019 est l’année de tous les dangers, mais c’est également celle d’opportunités multiples et essentielles à saisir pour notre profession.

Sur la prévention, un des axes prioritaires de notre politique nationale de santé ;

Sur la e-santé et la télémédecine, avec une définition en cours d’élaboration pour les

masseurs-kinésithérapeutes ;

Sur l’accès direct, avec la mise en place de nouvelles expérimentations,

Sur la qualité et la pertinence des soins, avec notamment la généralisation de notre label

Quali’kiné…

C’est grâce au soutien de toutes et tous que le SNMKR peut avoir une vigilance particulière et une présence permanente pour représenter les kinésithérapeutes sur tous ces dossiers essentiels à notre profession.

Concernant la structuration de notre syndicat, le nouveau conseil national d’administration travaille d’arrache-pied, depuis son élection, à la fin du mois de septembre 2018, à une réorganisation dans le but d’améliorer l’efficience de notre structure.

Nous aurons donc le plaisir de vous présenter l’équipe, rénovée, de nos salariés lors du prochain congrès prévu dès avril 2019 à Paris. D’autre part, un nouveau système informatique est en train d’être mis en place afin de faciliter le travail des sections départementales, des délégués régionaux, et de valoriser les adhérents au SNMKR.

Je tiens à remercier tout particulièrement le travail parfois délicat mais essentiel de tous les membres du bureau, des administrateurs nationaux, ainsi que celui des cadres départementaux et régionaux de notre syndicat.

Notre rôle est majeur pour la kinésithérapie, c’est à nous de la défendre et de la valoriser.

Et c’est grâce à chacun de nos adhérents que cela est rendu possible.

En contrepartie, au SNMKR, chaque adhérent a son mot à dire, chacun peut exprimer sa voix, son opinion.

C’est dans ce sens que lors du prochain congrès nous allons donner la parole aux sections qui le souhaitent pour venir s’exprimer sur les thématiques qui sont chères à la kinésithérapie.

Je vous souhaite donc à tous et toutes une très bonne année 2019, qu’elle vous soit la plus favorable possible, et que la kinésithérapie puisse y être reconnue à sa juste valeur dans notre système de santé rénové.

Bien confraternellement,

Mickaël MULON

Président du SNMKR

Publié le dans Éditos


Partager :