1) Historique

  Signe fort de l’autonomie d’une profession, le droit de prescription pour les masseurs kinésithérapeutes a été instauré par l’article 48 de la loi du 4 mars 2002 (JO 05/03/2002).

Lire la suite

2) Dispositifs médicaux et leur caractère remboursable ou non remboursable

  A l’exclusion des produits et matériels utilisés pendant la séance, sauf indication contraire du médecin, les masseurs-kinésithérapeutes sont autorisés, dans le cadre de l’exercice de leur compétence, à prescrire chez leurs patients les dispositifs médicaux suivants :

Lire la suite