Faisant suite à l’arrêté du 21 décembre 1960 et l’arrêté du 31 juillet 1961 le modifiant, c’est l’arrêté du 6 janvier 1962 (abrogeant les deux précédents), modifié par les arrêtés des 3 et 6 juin 1966, 1er juin 1970, 27 décembre 1972, 2 mai 1973 et 22 février 2000 (suppression du quantitatif et du qualitatif sur la prescription médicale) qui fixe la liste des actes médicaux ne pouvant être pratiqués que par des médecins ou pouvant être pratiqués également par des auxiliaires médicaux.

Apparition du Décret de Compétences n°85-918 du 26 août 1985, relatif aux actes et à l’exercice de la masso-kinésithérapie.

Remplacé par de Décret de Compétences n° 96-879 du 8 octobre 1996 (JO du 9 octobre 1996), relatif aux actes professionnels et à l’exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute, abrogeant le précédent.

Modifié par le Décret no 2000-577 du 27 juin 2000 (JO du 29 juin 2000), puis inclus sans modification dans le Code de la Santé Publique par 13 articles ayant la même numérotation que les 13 articles du Décret.

Ce sont donc aujourd’hui les articles R4321-1 à R4321-13 du Code de la Santé Publique qui renferment les compétences du Masseur Kinésithérapeute en France.