On se souvient que le 27 novembre 2008, les syndicats représentatifs des kinés libéraux (soit plus de 80 % de la profession) ont quitté les groupes de travail de réingénierie du diplôme parce que le travail proposé par le Ministère dans un cadre fermé ne permettait à la profession de se préparer pour l’avenir.

 

Aujourd’hui, la FFMKR et le SNMKR dans l’Union écrivent à Madame Bachelot et lui adresse leurs propositions regroupées dans une synthèse qui doit pouvoir servir de base à un travail permettant d’envisager la profession en regardant vers l’avenir et en tenant compte des grands défis qui se présentent. Cette vision résolument moderne et prospective tourne le dos aux propositions étriquées que certains veulent nous imposer.

Espérons que Madame la Ministre saura entendre ceux qui représentent vraiment la profession.

>>>>>> Lire le courrier du 6 février à Madame la Ministre 

>>>>>> Lire la synthèse intersyndicale sur la réforme des études