42730962_10155721037517409_6958459705194708992_n

Après avoir élu Mickaël Mulon, président du SNMKR le 28 septembre, le nouveau Conseil d’Administration National du SNMKR a validé le 11 octobre le bureau proposé par le nouveau président.

Le bureau du SNMKR se compose désormais comme suit :

Président 

Mickaël MULON (44 ans, Nouvelle Aquitaine)

Vice-Présidents

Yvan TOURJANSKY (52 ans, Île-de-France)       

Philippe GOUET (62 ans, Centre-Val de Loire)

Trésorier

Tristan MARÉCHAL, Trésorier (52 ans, Bretagne)

Trésorière Adjointe

Léa TIRBISCH (27 ans, Auvergne-Rhône-Alpes)     

Secrétaire Général

Matthieu SAINT-CAST (41 ans, Bretagne)

Secrétaires Généraux Adjoint(e)s

Christelle BAES (45 ans, Auvergne-Rhône-Alpes)

Arnaud RAMPLOU (45 ans, Occitanie)

Marc PETITPREZ (44 ans, Nouvelle Aquitaine) 

 

En plus de la constitution du nouveau bureau, le Conseil National d’Administration a validé la proposition du président de nommer  Michel VERSEPUY comme Président d’Honneur et Stéphane MICHEL comme Conseiller Spécial du Président.

Le nouveau bureau du SNMKR, présidé par Mickaël Mulon s’engage à porter un projet ambitieux pour notre profession. Ce programme a pour objectif de permettre aux masseurs-kinésithérapeutes d’affirmer leur position comme ingénieur en santé, de valoriser leur rôle dans l’organisation de notre système de santé, et de faciliter leur accession à la recherche,

Mickaël Mulon : nouveau président du SNMKR

Après l’obtention de son diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, puis de son titre d’ostéopathe, il a poursuivi ses études, obtenu un master en sciences de l’éducation à l’université Paul-Valéry de Montpellier puis un master Droit de la santé à l’université de Bordeaux. 

Syndiqué dès 1998 au SNMKR il est devenu progressivement président de section, délégué régional puis membre du bureau national. Son engagement professionnel l’a aussi mené à être membre du bureau du CDO MK 33.

Au vu de ses nouvelles responsabilités comme Président du SNMKR, Mickaël Mulon quittera prochainement son mandat de Président de l’URPS MK Nouvelle-Aquitaine, pour se consacrer pleinement à tâche, tout en conservant un pied dans son cabinet.