Vivien Hausberg vérifie que la colonne vertébrale d’Anthony, 12 ans, est bien droite.
Jean-Michel MART / Midi Libre

Plus de trois quarts des enfants auront des douleurs au dos durant leur scolarité. La faute aux cartables trop lourds ? Oui, mais pas seulement.

Mobilier scolaire mal adapté, surcharge pondérale, position assise prolongée et anti-physiologique, des enfants avachis à l’école comme à la maison, développement d’environnements numériques et autres consoles de jeux, manque d’activité physique, lombalgies et dorsalgies, etc.Les enfants et adolescents adoptent des postures à risque et ne sollicitent pas assez les muscles de leurs dos. Une éducation vertébrale s’impose. Il est nécessaire d’apprendre aux élèves, dès le plus jeune âge, les bonnes pratiques gestuelles et posturales.Le Syndicat National des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs (SNMKR), promoteur et co-fondateur de la campagne M’ton Dos, lance une nouvelle campagne de bilans gratuits en partenariat avec la FCPE et l’association Grandir en France.Du 21 septembre au 2 octobre 2015, des kinésithérapeutes volontaires reçoivent gratuitement dans leur cabinet les enfants des classes de CM2 et 6ème.

L’objectif est de réaliser un bilan préventif et de prodiguer des conseils au moment de la rentrée des classes.

Cette action et poursuivie tout au long de l’année par l’intervention de kinésithérapeutes préventeurs en milieu scolaire.

M’Ton Dos sensibilise l’opinion publique depuis près de 10 ans et a permis d’obtenir de réelles avancées comme la circulaire ministérielle imposant un poids des cartables ne devant pas dépasser 10% du poids du corps de l’enfant. Soit 3 à 4Kg en moyenne.

Fort de ce succès les kinésithérapeutes poursuivent leur démarche en demandant aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités et d’inclure l’éducation à la santé dans les programmes scolaires.

Les Unions Régionales des Masseurs Kinésithérapeutes peuvent permettre dès 2016, avec les Agences Régionales de Santé d’étendre le dispositif pour que tous les enfants de chaque région en bénéficient

Pour trouver un kinésithérapeute proche de chez vous qui participe à la Quinzaine des bilans gratuits, rendez-vous sur : monkinedirect.fr

 

Retrouvez les kinésithérapeutes participants